www.portail-macon.com

et le guide des bonnes adresses de Macon

                                                               -------------- Nous sommes le 21-09-2017 et il est 12:32 - Fète du jour : saint(e) Matthieu--------------                                                                            

  • RECHERCHER
  • Vous recherchez un commerce, un service, un restaurant .....

Retrouvez toutes les informations sur la ville de Macon. l'histoire de la ville, et quelques informations sur la population, la localisation géographique, ...
      Portail Macon --> informations sur la ville de Macon --> HISTOIRE DE LA VILLE DE MACON

HISTOIRE DE LA VILLE DE MACON

Sur cetta page vous retrouvez quelques informations sur la ville de HISTOIRE DE LA VILLE DE MACON

Commune du département de la Saône et Loire, Mâcon en est la préfecture. Elle se situe à 40 kilomètres à l’ouest de Bourg-en-Bresse, 70 kilomètres au nord de Lyon et 400 kilomètres de la capitale Paris. C’est la ville la plus méridionale de Bourgogne.

Mâcon s’étend sur la rive droite de la Saône entre la plaine de la Bresse a l’est et les monts du Beaujolais au sud.

A l’origine la ville est fondée autour d’un oppidum (fortification élevée) et d’un port fluvial par les Éduens, ancien peuple de la Gaule celtique établi principalement en Nièvre et Saône et Loire. Elle se nomme alors “Matisco”. Jules César la cite dans ses Commentaires de la guerre des gaules (De bello Gallico) en 50 avant J.-C. sous le nom de “Matiscone”. Nommée “Mascon” en 1470, on la retrouve sous son appellation actuelle de Mâcon en 1760.

 

La ville connaît un développement important durant les premiers siècles de notre ère. Cité gallo-romaine, elle se fortifie au IVème siècle avant de subir l’invasion des Barbares (dont Attila). Mâcon a été le siège d’un évêché dés le VIème siècle.

Au Moyen-Âge Mâcon devient chef lieu de comté. Comme tous les comtés mis en place par les Carolingiens, son origine remonte au VIIIème siècle. Thierri Ier, gendre de Charles Martel en est le comte en 736. Guérin, connu depuis 825 comme comte de Mâcon devient un acteur incontournable dans cette Bourgogne du IXème siècle. Une chronique raconte qu’une famine d’une rare violence ravage la Bourgogne en 1028, qu’on y vend de la viande humaine et qu’un hôtelier près de Mâcon arrêtait et dévorait les voyageurs.

Le comte Otton le fit arrêter; le coupable fut jugé et brûlé.

Seigneur puissant et indépendant, le comte de Mâcon peut se glorifier de compter sur ces terres l’abbaye de Cluny avec son pouvoir grandissant.

Le comté devient une terre royale vers 1240. Saint Louis y séjournera par deux fois en 1245 et 1246.

À la suite de la mort de Charles le Téméraire, Louis XI confirmera les privilèges de la ville en 1477. Mâcon ne sera pas épargné par les guerres de religion. Vers 1530 les doctrines de Calvin se répandent sur Mâcon où elles trouvent globalement un accueil plutôt favorable. Le culte réformé sera plusieurs fois supprimé et restitué en ces temps troubles. Proche de Genève,

Mâcon est un lieu stratégique pour “les idées nouvelles”. Charles IX, après Chalon, entre dans la ville le 3 juin 1564 lors de son tour de France royal.

C’est “la reine des protestants” Jeanne de Navarre qui l’accueillera accompagnée de 1500 huguenots...

 

En 1789 Mâcon dépendait de la province de Bourgogne pour l’administration.

En 1790 la ville devient chef-lieu du tout nouveau département de Saône-et -Loire.

1790 marque également la naissance à Mâcon de la plus célèbre figure du romantisme, le poète Alphonse de Lamartine qui par ailleurs sera élu député de la la ville en 1837, puis réélu en 1842 et 1846. S’opposant à une régence en 1848, il contribue activement à la fondation de la république proclamée le 27 février. Il meurt à Paris le 28 février 1869. Bien qu’il devait être enterré au Panthéon, il repose à Saint Point selon ses vœux, près de sa terre d’élection...

Parmi les enfants de la ville notons également le poète, évêque de Chalon et membre de la Pléiade : Pontus de Tyard (1521-1605).

 

Revenons en 1814 où Mâcon fut envahie par les armées autrichiennes. Malgré deux libérations par les troupes françaises la ville sera occupée jusqu’à la chute de l’empire.

Mâcon était la première ville en zone libre entre Paris et Lyon durant la deuxième guerre mondiale. Elle a été libérée le quatre septembre 1944

 

Enfin pour clore ce chapitre historique, il faut noter les nombreuses crues de la Saône, au cours des siècles, qui ont marqué profondément le cœur de la ville et de ses habitants. Notons, parmi les plus remarquables, celle de septembre 1602 “que de mémoire d’homme on n’en n’avait jamais vu de pareille”, tout comme celle de novembre 1840 particulièrement dévastatrice.

 

Mâcon compte aujourd’hui le plus grand hôpital du département ainsi qu’un puissant office du logement (OPAC), l’IUFM et les départements universitaires de droits, d’économie et gestion, un CREPS (centre régional d’éducation physique et sportive), quatre collèges et trois lycées publics, un collège et lycée privée, deux cliniques, un aérodrome qui se situe sur la commune de Charnay-les-Mâcon dans la banlieue ouest de la ville...

 

Mâcon est un centre important de négoce de vins. Il s’y perpétue d’ailleurs un festival national du vin de grand renom. Pour autant, l’industrie et le commerce, ne sont vraiment pas négligeables pour l’économie de la ville.

 

La population de Mâcon estimée autour de quatre mille habitants au XVIème siècle est passée de 10.000 à 20.000 habitants au cours du XIXème siècle. Un niveau qu’elle a conservé jusque dans les années 1950 pour atteindre jusqu’à 38.000 habitants au début des années 1980. Aujourd’hui, sa population (33.730 habitants en 2011) a effectivement diminué, notamment au profit des communes voisines.

 

Les habitants de Mâcon sont les Mâconnais et les Mâconnaises.

Macon



Page d'accueil du portail ville de Macon

Histoire et informations sur la ville de Macon

Annuaire des commerces, services, administrations de la ville de Macon

Guide des bonnes adresses de Macon

idées cadeaux de  Macon

Immobilier Macon - Vente et location

Voitures d'occasion sur Macon

Photos de Macon

Programme cinema de Macon

Plus de services sur Macon